15/10/2007

Lettre ouverte à Madame Khadija MASRI, représentante de l'Union africaine de Genève

 

 

 

 

 

 

 

Chère Madame,

 

Croyez bien que nous regrettons vivement l’impression de démocratie d’opérette qu’a pu donner de Genève la récente intervention de son ministre de la justice dans le débat électoral qu’il prétend censurer par l’invective et par l’exclusion des quelque 27% de l'électorat votant UDC. Nous espérons que les propos malheureux de Monsieur MOUTINOT ne remettront pas en cause votre confiance en nos institutions, qui restent fondamentalement démocratiques malgré les anathèmes du magistrat concerné, ni celle que vous devez conserver en l’attachement de la grande majorité des citoyens de ce canton au respect de la pluralité des opinions.

15:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.