03/10/2010

La Constituante, un ovni tombé dans un trou noir

 

L’UDC l’avait annoncé lorsque le Grand Conseil en a débattu le 4 mai 2007 : la Constituante est un OVNI institutionnel qui coûtera un saladier au contribuable avant d’atterrir « à un endroit que personne n'aura souhaité et que personne ne voudra assumer ».  http://www.ge.ch/grandconseil/memorial/data/560207/34/560... C’était inscrit dans le génome politique du Canton mais personne à l’époque, ni à gauche ni à droite, n’aurait pour rien au monde renoncé à cette promesse de frisson existentiel qui accompagnait l’ambition suprême de faire à quelques uns table rase du passé de tout un canton. Arriva ce qui devait arriver : ceux qui rêvaient de la prendre avec le plus de fièvre sont ceux qui répudient aujourd’hui la Constituante, coupable de leur faire des enfants qui ressemblent à un autre. Mauvais perdants d’un jeu d’égos qui a tourné au bizutage, les socialistes cassent le jouet chargé de leur ultime rêve d’un possible grand soir genevois. Et ils ont raison. Car quel que soit le résultat de ce qui n’est sans doute qu’une gesticulation tactique de la part de Monsieur Longet, le sort de la Constituante en est scellé. L’OVNI tombé dans un trou noir restera dans l’histoire genevoise comme un épisode où l’élite s’est divertie en jouant à se faire peur aux frais d’un peuple de contribuables qui la regarde au loin.

21:40 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | |

Commentaires

La physique explique que la lumière tombée dans un trou noir ne peut en ressortir.
La Constituante peut bien tomber dans un trou noir, sa lumière n'en ressortira jamais, fût-il démontré d'abord qu'elle y entra jamais...

Les trous noirs sont très troublants...

Écrit par : Michel Sommer | 03/10/2010

Michel,

Stephen Hawkings a montré justement que les trous noirs s'évaporaient, donc oui, la lumière en ressort, mais lavée de toute information originelle qu'elle pouvait contenir.

Écrit par : Djinius | 03/10/2010

A moins que…comme un trou noir est aussi un raccourci, où les lois de la physique se disloquent, la constituante pourrait se retrouver piégée dans une boucle temporelle et revenir continuellement au même endroit dans le même état ! Enfin…c’est une hypothèse parmi tant d’autres.

Écrit par : Barbie Forever | 03/10/2010

Un trou noir, c'est troublanc !

Écrit par : Corto | 04/10/2010

je ne comprend pas, hier j'étais le premier à posté un commentaire et maintenant je suis en quatrième position !

Écrit par : Corto | 04/10/2010

Les commentaires sont fermés.