14/10/2010

Spectaculaire progression de l’UDC en Suisse

Un sondage SSR tout frais rend compte de la spectaculaire progression de l’UDC en Suisse depuis le début de la campagne sur le renvoi des criminels étrangers : 3,4% en un seul mois ! Entre le début septembre 2010 (22,7%) et le début le octobre 2010 (26,1%), l’UDC a gagné 3,4% compensant ainsi en grande partie la perte subie en 2008 du fait de la rupture d’avec les sections cantonales des Grisons et de Glaris, ainsi que la partie de la section bernoise qui les a rejoint pour fonder le PDB. A ce rythme, l’UDC est en passe de gagner son pari de récupérer d’ici à l’automne 2011 l’intégralité de sa capacité de 2007(29%) et de continuer sa progression. Pendant ce temps, le PDB et les Verts libéraux cannibalisent un centre déjà encombré et taillent des croupières aux Verts qui ont chuté à 8,5%, soit une perte de 1,3% par rapport à leur score de 2007.

21:45 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | |

Commentaires

pourquoi cette progression de l'UDC?c'est un des rares partis ayant encore les pieds sur terre,et ne se prêtant impunément au jeu de la manipulation mentale comme d'autres partis,ce sont pour la plus part des vrais terriens,sachant manier le verbe et la parole,ne courant pas dans tous les sens,et ne parlant pas pour rien dire!

Écrit par : lovsmeralda | 15/10/2010

Cher M. Nydegger,

Je suis l'un des nombreux Genevois, établis, en France et personnellement ami votre représentante Danielle, habitant Sciez. Les très nombreux Suisses de France comptent sur vous, car vous savez très bien que vous avez un grand électorat de ce côté-ci de la frontière...pour contrer des gens qui soutiennent le MCG qui vomissent sur des vrais citoyens Suisses et préfèrent avantager les permis C de Genève ainsi que les expats à notre détriment. Combien va-t-il falloir de Genevois expatriés pour qu'un parti prenne notre défense et que Genève ne se contente pas de nous considérer comme des sous-Suisses ?

Écrit par : Jean-Marc | 15/10/2010

Curieux, cette façon de transformer une régression de 3% en une progression de 3.4% ! Chacun admettra que la référence est constituée par les dernières élections fédérales, et non pas par le dernier sondage ! D'ailleurs, la question posée était bien "si vous deviez élir aujourd'hui vos représentants au Parlement, pour ceux de quel parti le feriez-vous ?"

Alors, lorsqu'on parle "manipulation mentale", l'UDC n'est de loin pas en reste!

Écrit par : Jean-Bernard Busset | 15/10/2010

Parce que vous croyez sérieusement qu'un votant pour votre initiative sera systématiquement un électeur UDC ? Je vous estimais plus intelligent que ça pour balanceer de telles fadaises. Le jour où vous aurez des gens intelligents dans votre parti, ça se saura.

Écrit par : Pierre | 15/10/2010

Les Suisses de France sont des suisses à l'étranger. Les permis C de Genève sont des résidents suisses. Il faut savoir si nous préféront favoriser les gens que nous cotoyons au quotidien depuis longtemps ou ceux avec lesquels nous sommes en concurence au quotidien. Moi, je préfère favoriser ceux avec lesquels j'ai fais mes études et avec lesquels j'affronte des problèmes similaires. Je suis suisse et je me sens solidaire de ceux avec lesquels j'ai grandi. Les Suisses de France peuvent toujours faire un plébiscite pour demander le rattachement de la France voisine à la Suisse. (voir : libre autonomie des populations et "droit de l'homme")

Et effectivement, il ne faut pas confondre voter une fois pour un parti avec suivre aveuglément un parti. Ceux qui n'ont pas compris cela ne sont pas fait pour la démocratie directe.

Effectivement, 3% de baisse (en valeur absolue) > 3.4% de hausse (en valeur absolue)

Écrit par : GenevoisQueçaCommeSolution | 15/10/2010

Genevoisque...

Si les Suisses de France-voisine n'étaient que 2.000 inscris sur les listes de votes pour Genève, en 2000, et plus de 18.000 à l'heure actuelle, cela veut dire que ce sont tous des nouveaux résidents en France voisine que Genève à rejeté à cause du manque de logement, et qui ont faits leurs études à Genève, que vous cotoyez tous les jours au travail. Les permis C ne sont que des étrangers qui ne votent pas, si ce n'est qu'au point de vue communal, mais qui n'ont rien à dire au Cantonal et au Fédéral, contrairement aux Suisses de France voisine qui eux, votent au Cantonal et au Fédéral. Continuons, ainsi, et les Suisses de France voisine décideront de tout pour Genève. Svp ne soyez pas arrogants et soyez content d'avoir un logement !

Écrit par : Jean-Marc | 15/10/2010

Genevoisque...

Si les Suisses de France-voisine n'étaient que 2.000 inscris sur les listes de votes pour Genève, en 2000, et plus de 18.000 à l'heure actuelle, cela veut dire que ce sont tous des nouveaux résidents en France voisine que Genève à rejeté à cause du manque de logement, et qui ont faits leurs études à Genève, que vous cotoyez tous les jours au travail. Les permis C ne sont que des étrangers qui ne votent pas, si ce n'est qu'au point de vue communal, mais qui n'ont rien à dire au Cantonal et au Fédéral, contrairement aux Suisses de France voisine qui eux, votent au Cantonal et au Fédéral. Continuons, ainsi, et les Suisses de France voisine décideront de tout pour Genève. Svp ne soyez pas arrogants et soyez content d'avoir un logement !

Écrit par : Jean-Marc | 15/10/2010

Vos nombreuses initiatives contre le peste étrangère auront toujours un succès incommensurable. Mais ce n'est pas pour autant que les mêmes signataires rééditeront leur sentiment de confiance (insécurité) en votant ensuite pour votre parti. Pourquoi ? parce qu'il ne vous reste que la peur des étrangers pour appâter les électeurs. Ensuite vous devenez des malhonnêtes qui se retournent volontiers contre les mêmes électeurs que vous avez trompés ! L'UDC mène une politique à outrance contre les salariés de tous bords, défend aveuglément les grosses fortunes occultes venues se réfugier en Suisse et ruine le pays en octroyant des subsides colaussaux aux paysans, leur principal électorat. Vous réussissez même à faire élire le plus gros péouse de Suisse au Conseil Fédéral, avec son QI d'âne bâté qui se situe en dessous de la moyenne des cantons primitifs du pays. Si vous êtes tous derrière Maurer, la Suisse a bien du souci à se faire pour son avenir.

Écrit par : lappal | 18/10/2010

Les commentaires sont fermés.