24/08/2011

Cour des comptes, les contribuables aussi ont droit à un avocat

Affiche UDC.jpg

Par 86% des votants, le peuple genevois a institué en 2005 une Cour des comptes, sorte d’avocat des contribuables chargé d’opérer un contrôle indépendant du grand Etat (Canton, communes, régies publiques, entités subventionnées). Une élection complémentaire a lieu le 18 septembre 2011.

Je me propose d’être votre avocat à la Cour des comptes

Les contribuables genevois ont le droit d’être bien défendus. On me connait comme un avocat déterminé, passé par la magistrature (Commission de surveillance des offices de poursuites et faillites, président suppléant aux Prud’hommes, Commission de recours de police des étrangers), Le droit, je connais.

Je suis un parlementaire aguerri : membre de la Commission judiciaire des Chambres fédérales, vice-président de la Commission des affaires juridiques du national, j’ai aussi présidé la Commission judiciaire du Grand Conseil et siégé à la Commission des finances, entre autres. L’intérêt public,  je connais.

Candidat de la droite et du centre, on a la gentillesse de me reconnaître des compétences même au-delà de mon propre parti : « Yves Nidegger est avec Marianne Grobet-Wellner (PS), celui qui a permis, après de nombreuses négociations avec une administration peu favorable au projet, l’adoption de la Loi sur les indemnités et les aides financières (Liaf)» Renaud Gautier, Député (PLR) Grand Conseil. Les finances,  je connais aussi.

Ma candidature permet de rassembler, pour la première fois à Genève, les forces électorales de la droite et du centre (UDC, PLR, PDC). J’entends toutefois répondre aux attentes légitimes de rigueur et de compétence de l’ensemble des genevois.

12:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.