16/09/2011

Acte manqué ou passion de l’échec ?

Effrayés par leur propre audace depuis que leur camp s’est mise en situation de gagner avec l’UDC, certains représentants de la droite la plus bête du monde auront tout fait, mais alors tout, et jusqu’à la dernière seconde, pour tenter de torpiller une ambition qui, au fond, leur donne le vertige. Leurs efforts seront payants. Ou pas. Réponse dimanche.

Les nominés sont plusieurs. La palme revient à Michel Chevrolet pour son sens du timing.

Ne pouvant mener de front deux mandats parlementaires, à Berne et en Ville de Genève, j’ai remis ma démission à la rentrée du municipal à Eric Bertinat. Charge à lui de la rendre publique, au lendemain de l’élection à la Cour des comptes pour ne pas brouiller les messages. Chevrolet l’aura appris. Sa fenêtre de tir était étroite, mais en se dépêchant un peu, le chef de groupe PDC pouvait encore gaffer dans les temps. Prenant prétexte de deux interventions programmées à Berne mardi et mercredi, jours de municipal, Chevrolet faisait mine, hier sur son blog, de s’indigner de mon absence. Et d’annoncer que, eh ben, à la Cour des comptes, il votera blanc. M’enfin !

Hors sujet, bien sûr. Mais en apparence seulement. Car son sujet à Gaston, c’est la passion de l’échec. Le municipal, ce jour là, avait viré marché de Brive La Gaillarde ; les bancs PLR étaient déserts ; ceux qui n’étaient pas passés aux Verts libéraux boudaient au bistrot à la suite du doigt d’honneur d’Hollenweg. Mais tout cela est sans importance. Aux yeux du chef de groupe PDC, seule comptait l’absence, essentielle, du candidat de la droite unie à la Cour des comptes. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ! Il fallait que ça se sache et que ça se paie ! La facture sera présentée dimanche.

09:42 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | |

Commentaires

Une bonne leçon peut être tirée de tout cela :

Un accord électoraliste passé par les directions des partis n'a aucune valeur s'il contrarie la base de ces partis. En d'autres termes, un parti n'est pas propriétaire des voix de ses électeurs et sympathisants, et il ne doit pas les monnayer, sauf, comme en l'espèce, à décevoir des attentes.

Tout accord électoral avec l'Entente n'est ainsi qu'un chiffon de papier si personne n'a pris la peine de définir dans l'accord lui-même la manière dont il sera appliqué par les signataires. Or, hormis les affiches électorales portant leur sigle, les partis de l'Entente n'ont rien entrepris de sérieux pour vous rendre plus populaire dans leur électorat.

On vous a donc fourni un service minimum, dont la qualité a encore baissé parce que des francs(?)-tireurs dans ces partis vous attaquent même personnellement.

Jolie leçon pour l'avenir...

Écrit par : Urs Anker | 16/09/2011

Il est logique de se demander quelle passion conduit les propos de cette Entente genevoise.

En l'occurrence, cette citation de Philippe Geluk me semble très appropriée :

La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent.
[Philippe Geluck]
Et vous, chat va ?

Écrit par : Le Plébéien | 16/09/2011

relax, le PDC a et va jouer le jeux. une personne ne fait pas tout un parti.

on entend souvent dans vos rangs que vous n'allez pas voter Barthassat et on ne fait pas un caca nerveux.

Écrit par : patrick vee | 16/09/2011

oui M Vee vous avez totalement raison, le pdc joue le jeux et beaucoup plus de l udc qui crie partout qu'ils ne voteront jamais pour luc barthassat.

je crois que cela est simplement une excuse de l udc

meme si le blog de michel chevrelet n'etait pas tres malin

Écrit par : fab | 16/09/2011

@ fab et vee. Je ne peux pas vous donner raison sur ce point. Je n'ai entendu aucune personnalité UDC dire publiquement qu'elle votera blanc ou Cramer Pasquier le 23 octobre. Si vous avez des noms, dites le moi.

Écrit par : Yves Nidegger | 16/09/2011

je trouve bien plus grâve les discours de SEGOND QUE CEUX DE CHEVRELET ET LA L UDC NE DIT RIEN

CELA PARRAIT UNE CABALE CONTRE LE PDC

J EN CONVIENS AUSSI LE BLOG DE CHEVRELET VRAIMENT PAS BIEN MALIN

Écrit par : eric | 16/09/2011

Segond assume une position de gauche, Chevrolet prétend rouler pour la droite.

Écrit par : Yves Nidegger | 16/09/2011

Cher Monsieur Nidegger! Dans un passé désormais lointain, j'ai eu la chance de travailler aux côtés de feu Raoul Riesen, alias le célèbre Renquilleur de La Suisse. Il avait une expression beaucoup plus imagée que «mettre de l'huile sur le feu». Lui disait: «Mettre la merde dans le ventilateur». C'est exactement ce que fait aujourd'hui la presse écrite, audio et tv tous les jours. Par exemple en publiant MM. Segond et Chevrolet. Ceci dit, votre texte, remarquable de concision, est saignant. Preuve que la colère vous a bien inspiré.

Écrit par : Emigré | 16/09/2011

Pour ma part cher Yves , j ai voté et je fais voter pour toi. Pour la simple raison que quand on fait un accord ! On le respecte. Nos idées sont bien sur bien différente sur bien des points. De ce fait je comprend bien que chez vous aussi il y aient quelques turbulents , qui prennent la peine a ne pas vouloir comprendre . je pense scincerement, que tu sera mieux remplir cette tache a la cour des comptes , que le serai Monsieur D. Bonne fin de semaine a tous .

Écrit par : luc. Barthassat. | 16/09/2011

Luc m'enlève les mots de la bouche. En ce qui me concerne, je n'ai qu'une parole! Et les envolées épistolaires de Chevrolet ne sont pas représentatives des membres du PDC.

Écrit par : Vincent Maitre | 17/09/2011

Les commentaires sont fermés.